L’USAP verra les Play-off malgré le revers à Beaujolais

Beaujolais à domicile voulait faire une grosse performance pour la dernière de leur coach Frank Macaire. L’USAP par l’intermédiaire du trio Rakocevic – Liorel – Kaba rentrait plutôt sérieusement dans le match sans réussir à faire d’écart significatif. Beaujolais revenait dans le match en s’appuyant sur Valukonis et Nelaton.  Après 10 minutes Beaujolais menait 22-21.

Le deuxième quart verra la défense avignonnaise et en particulier le repli défensif prendre l’eau. Beaujolais dans une belle ambiance prenait le large en jouant le jeu qu’il affectionne tant :  le jeu rapide avec des tirs à 3 points en première intention. Les Temps morts n’y changent rien, la défense avignonnaise reste portée disparu ! Avec 38 points encaissés sur le second quart-temps  et 60 points en 20 minutes la victoire semblait bien loin. Mené 60 à 46, nos joueurs vont pourtant faire preuve de caractère.

Le début du 3ème quart verra notre équipe beaucoup plus incisive en défense, Nicollin rentré pour pallier les 3 fautes de Rakocevic se démène comme un beau diable, les extérieurs sont beaucoup plus présents sur les porteurs de balle. L’USAP appuie à l’intérieur Nicollin – Gana impactent sous le cercle, Rakocevic  prend ensuite le relais. Le score est de 69 à 62 après 30 minutes, le match est relancé et la physionomie du match est complètement différente.

Et l’USAP continue de grignoter son retard, Gana, Bourcier et Kaba sortent de gros tirs extérieurs.  A 6 minutes du terme Liorel se fait mal au dos et doit sortir, coup dur mais notre équipe reste déterminée. A 1 minute du terme Gana complètement ouvert rate le tir pour passer devant, Kaba quelques secondes plus tard verra lui aussi sa tentative refuser de donner la victoire.

Beaujolais remporte ce match. Nous pourrons regretter le 4/11 au lancer franc  dans le 4ème quart et le naufrage défensif du deuxième quart temps, ce sont sûrement ces 2 paramètres qui coûtent la victoire. Il ne faut toutefois pas oublier cette très belle deuxième mi-temps qui montre les capacités de notre équipe à ne pas baisser les bras. Malgré les coups du sort (blessure de Liorel, nez cassé de Nicollin), l’euphorie adverse et les lancers ratés, nos joueurs ont eu la possibilité d’arracher la victoire. La réussite nous a fuis sur ce match mais la défaite de Lyon SO à Golfe assure mathématiquement les play-offs. Tournons nous avec envie et enthousiasme sur ce bel objectif !!!